Orchestre Symphonique des Alpes

L’Armoise d’or à Sixt-Fer-à-Cheval, dimanche 23 juin 2024

L’Armoise d’or à Sixt-Fer-à-Cheval

Un conte musical d’Etienne Perruchon raconté par J.F. Deffayet et pour lequel l’OSA sera accompagné par les écoliers de Sixt-Fer-à-Cheval au chant et par les cors des Alpes du groupe folklorique Prazon et les cors des alpes de l’Edelweiss.

Si la météo était incertaine, le concert aura lieu au Palais des Sports de Morzine. La décision sera prise la semaine avant le concert et l’information sera donnée sur cette page ou sur le répondeur dédié au 06.62.81.81.40.

Ce sera la 3e version de cette oeuvre. La dernière fois, qu’elle a été jouée, c’était en 2011 à La Chambre, en Savoie par l’OSA. En voici un petit souvenir :

15 juin 2024, un samedi matin un peu différent à la médiathèque de La Roche sur Foron

15 juin 2024, un samedi matin un peu différent

11h00, à la médiathèque de La Roche sur Foron

Ensemble de cordes, flûte, hautbois et clarinette

En formation d’orchestre de chambre, nous vous proposons un programme varié avec des compositeurs du XVIIème au XXème siècle.

Répétition du 1er mai 2024, Ecole de Musique de La Roche sur Foron.

Venez passer un moment de partage et de convivialité avec nous !

Le concert sera suivi d’un apéritif offert par la mairie.

MAY BLOSSOM SYMPHONIC

 

MAY BLOSSOM SYMPHONIC promet un rendez-vous intense, une rencontre percutante entre un groupe de rock poétique et un orchestre symphonique. Un mélange où les sons saturés et acoustiques fusionnent, amenant une texture et une profondeur inouïe à la musique et aux textes poétiques de Marie, auteure-compositrice et chanteuse du groupe.

MAY BLOSSOM SYMPHONIC c’est aussi l’évidence d’une rencontre entre May Blossom  et l’Orchestre Symphonique des Alpes.
Evidence car Benjamin Abbé, le guitariste de May Blossom, joue également au pupitre des violons de l’OSA depuis sa création en 2005. Ce rapport privilégié avec l’orchestre lui a permis de se lancer dans la composition symphonique. Il a déjà écrit un concerto pour violon et un poème symphonique qui ont été interprétés en 2016 par l’OSA au Parvis des Fiz à Passy. Un lien fort s’était créé à cette occasion entre lui et Martial Renard, le chef d’orchestre.

C’est donc tout naturellement que Martial Renard, sous le charme de l’univers de May Blossom, a souhaité faire vivre le projet quand il a découvert les arrangements symphoniques que Benjamin avait écrits à partir des chansons de Marie.
Un projet d’envergure, réunissant près de 60 musiciens sur scène, vibrant ensemble pour transmettre les mêmes émotions. 
A découvrir également, les saisissantes œuvres de deux artistes qui ont collaboré avec May Blossom et qui exposeront pour l’occasion: Fabienne Ribeyrolles (peinture) et Alexandre Deschaumes (photographie).

Vous pourrez profiter de ces soirées en dégustant une bonne bière on ne peut plus locale de Adennes La Brasserie.
Un grand merci à la ville de Saint Julien en Genevois et à La Musiquerie qui soutiennent le projet.
Et merci également à l’artiste Mathieu B. alias Crowah qui a réalisé la magnifique illustration de l’affiche en kirigami.
Bon concert !

 

 

Saison 2023-2024

Février

Programme symphonique romantique

+ Infos


Mars

Programme musique actuelle

+ Infos


Juin

Samedi 15 juin 2024 :

Programme musique de chambre en matinée

A la médiathèque de La Roche sur Foron

Ensemble de cordes, flûte, hautbois et clarinette


Dimanche 23 juin 2024 :

Programme avec chœur d’enfants et cors des alpes

L’armoise d’Or de Etienne Perruchon dans le cirque de Sixt Fer à Cheval

Repli au Palais des Sports de Morzine en cas de mauvais temps

Programme Brahms 2023

Johannes Brahms Orchestre Symphonique des Alpes Samedi 3 février 20h à l'Eglise de La Roche sur Foron Dimancche 4 février à 17:00 à l'Eglise de Thônes

Programme

  • Danse Hongroise n°1
  • 3e mouvement de la 3e symphonie
  • 4e symphonie
  • Danse Hongroise n°5

La symphonie n°4

Après une intense année de concerts dans lesquels il dirige ses œuvres, Johannes Brahms (1833-1897) part se reposer en Italie puis s’installe au calme pour l’été 1884 dans les montagnes d’Autriche. Il y compose de nombreuses pièces vocales (lieder, romances). À l’automne, il rentre à Vienne où sa Symphonie n° 4 voit rapidement le jour. Johannes Brahms, représentant de la dernière période du romantisme allemand, donne à entendre avec cette quatrième et dernière symphonie une œuvre pathétique au matériau thématique dense. En effet, le compositeur produit des œuvres amples en partant d’une idée simple. C’est ce que l’on appelle en musique la technique du développement, technique à la base d’une grande part de la musique savante occidentale. Mais une telle œuvre nous place face au crépuscule de cette tradition, et l’aube du XXe siècle verra naître une révolution du langage musical.

Source : philharmoniedeparis.fr

Danses hongroises n°1 et n°5

Les 21 Danses hongroises, composées pour le piano à quatre mains, sont les œuvres les plus populaires de Johannes Brahms. Ce sont des adaptations de danses célèbres et populaires, d’influence tziganes. Elles ont toutes été orchestrées par des différents arrangeurs ( 3 par Brahms, 1 par Dvorak ).

Danse hongroise n°1 : allegro molto en sol mineur

Il s’agit d’une csardas, une danse d’auberge, avec un thème expressif, une basse syncopée, des arabesques de double croches. Les carrures sont régulières avec une thématique de six mesures répétées quatre fois.

Danse hongroise n°5 : Allegro en fa dièse mineur

Avec son rythme effréné, sa mélodie irrésistible qui met particulièrement en valeur le pupitre des cordes et son accompagnement en forme de pompe, basse-accord, elle est un des plus grands tubes de la musique. Pour en savoir plus sur son histoire, nous vous invitons à écouter le podcast de maxxi-classique sur France Musique.